FORUMS du CLUB STEPHEN KING (CSK)

Livre :"LES ADAPTATIONS de STEPHEN KING", (1.99€ en PDF / aussi disponible en version papier).





Ne ratez plus une actualité de STEPHEN KING, avec le CLUB STEPHEN KING :
- Facebook
- Twitter : @ClubStephenKing
- Newsletter (encart à droite, sur le site)
- Flux RSS...

FORUMS du CLUB STEPHEN KING (CSK)

http://club-stephenking.fr/
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La nuit des morts-chimiques 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
randallflagg
fan #1
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 33
Localisation : Douai
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: La nuit des morts-chimiques 1   Ven 20 Fév 2009 - 14:05

Je vous présente la première nouvelle d'un recueil sur lequel je travaille actuellement. Cette dernière nous emmène à Cleveland ou un camion de produits chimiques s'est renversé sur le cimetière réveillant ses occupants. Bonne lecture à tous en espérant vous voir nombreux à me donner votre avis... drink Very Happy

La nuit des morts-chimiques


La journée touchait à sa fin pour Joe Smith. Pour lui comme pour tant d'autres, il s'agissait du meilleur moment de la journée. Joe était livreur chez Cohen Industries depuis dix-sept ans déjà. Bien qu'il aimait son travail, il savait à quel point il pouvait être dangereux. Cohen Industries était l'un des plus grands fabricants de produits chimiques de la région. Joe devait être prudent car les produits qu'il transportait étaient extrêmement toxiques...

Sa dernière livraison était destinée à un laboratoire de recherches se trouvant à Cleveland. La circulation étant assez fluide, il décida d'accélérer un peu. Après tout, il avait très peu de chances de croiser quelqu'un à cette heure. La vitesse du camion augmentait progressivement quand soudain, un véhicule surgi de nulle part fît irruption à quelques mètres de lui. Paniqué, il freina brusquement tout en cherchant à l'éviter. Il y parvint de justesse, mais sentit qu'il perdait le contrôle de son véhicule... Le camion se renversa et glissa le long de la route. La peur l'envahit soudainement. Les vitres éclatèrent en mille morceaux et Joe se sentit compressé au milieu de toute cette tôle qui allait probablement être sa tombe...
Le camion heurta un poteau électrique mettant ainsi fin à sa course folle. Joe reprit alors conscience, et une violente douleur à la jambe lui arracha un cri de douleur. Avec le choc, la porte du véhicule était emboutie et une tige d'acier émanant de cette dernière lui avait transpercée la jambe. Ne pouvant pas bouger, il appela à l'aide plusieurs minutes voire heures car il ne savait pas exactement depuis combien de temps il était là...

Il fût alors soulagé d'entendre les sirènes d'une ambulance probablement prévenue par quelqu'un habitant à proximité où ayant été témoin de l'accident. Cela pouvait même être l'œuvre du chauffard. Une fois sur place, les secours s'empressèrent de l'évacuer de l'épave non sans mal en raison des dégâts causés par l'accident. Joe fût alors placé sur un brancard et emmené vers l'ambulance. C'est alors qu'il remarqua que plusieurs containers s'étaient percés et semblaient déverser leur contenu vers le cimetière en contrebas et surtout les câbles électriques à proximité. Il hurla alors afin de prévenir les secouristes qui arrivèrent de justesse à l'ambulance avant l'explosion du poids lourd...

Le taux de fumée émanant du lieu de l'explosion était impressionnant! Après s'être assurés que chacun était sain et sauf, l'un des secouristes décida d'aller évaluer l'étendue des dégâts causés par les produits chimiques en vue d'avertir les équipes de nettoyage d'urgence.

L'odeur provenant du cimetière était insupportable: en plus des diverses odeurs que dégageaient les produits, celle des corps en putréfaction remontait à la surface. Les parcelles de terre touchées par les produits fumaient abondamment et tout semblait se dissoudre à leur contact. Qu'était donc venu livrer cet homme? A quelques mètres de là, une rangée de tombes avait été gravement détériorée. De ces dernières, semblait provenir d'étranges craquements. Intrigué, il s'avança afin de voir cela d'un peu plus près. Sur la partie supérieure des tombes, une étrange matière rougeâtre rongeait les stèles à petit feu. A cet endroit, l'odeur de mort était plus forte qu'aux alentours...


Soudain, deux mains difformes jaillirent de terre et l'agrippèrent aux chevilles. Pris de panique, il n'eût pas le temps de faire le moindre mouvement et se sentit entrainé vers les profondeurs de la terre. Hurlant à tout rompre, il essaya de se débattre ignorant totalement quelle était cette chose l'amenant vers la mort. C'est alors qu'il sentit ses jambes se déchiqueter l'une après l'autre. Le sang jaillit à flots et il sentit un déchirement au niveau de la poitrine. Dans sa souffrance, il poussa un hurlement qui il le savait était le dernier...

Alarmé, l'un des secouristes dit:

« Chef, les cris provenaient du cimeterre. Barry y est déjà pas mal de temps... »

- « J'ai entendu également et je pense que l(on devrait aller s'assurer qu'il va bien. »

D'un pas hésitant, ils se dirigèrent vers le cimetière priant pour que leur ami se porte bien. L'horreur les attendait quelques mètres plus loin. Ils découvrirent le corps de Barry enseveli dans une tombe. Son corps avait été déchiqueté de toute part. Quel genre d'animal avait bien pu lui faire une chose pareille? Bien décidés à retrouver le responsable de cet acte ignoble, ils commencèrent à explorer ce lieu funeste. Un peu plus tard, ils remarquèrent un étrange groupe d'individus dissimulés dans un sombre recoin. La plupart semblaient être atrocement mutilés. Ces choses étaient à première vue attirées par cet endroit mais de là où ils se trouvaient, ils ne parvenaient pas à voir ce qui les accaparaient tant. Avançant peu à peu, ils virent que ces choses étaient en train de se repaître des restes d'un corps humain...

Choqués par ce spectacle, ils décidèrent de quitter ces lieux prenant garde de ne pas se faire repérer mais il était déjà trop tard... Interrompus en plein festin, les créatures se mirent alors à les prendre en chasse. Apeurés, ils coururent à perdre haleine vers la sortie qui se dessinait face à eux quand soudain, Eddy trébucha.

« Dépêche toi Eddy ils sont juste derrière nous! »

Paniqué, il fît marche arrière refusant de laisser Eddy aux mains d'une mort atroce mais malheureusement, ils étaient déjà là. Ils se jetèrent sur lui tel une meute de loups et commencèrent à le dévorer. Comprenant qu'il ne pouvait plus rien faire pour ce pauvre Eddy, Will se dirigea vers la sortie. Quelques minutes plus tard, il arriva à l'ambulance. Pris de panique, il grimpa à l'avant et tenta de la démarrer mais sans succès. Après plusieurs tentatives, elle ne redémarrait pas et tout en regardant dans le rétroviseur, il se rendit compte qu'ils étaient toujours à sa poursuite. Will mit le contact à nouveau mais comprit que c'était peine perdue. Ils n'étaient plus qu'a quelques mètres de lui quand il se décida à fuir et à se mettre en route vers le bureau du shérif espérant que ces monstres n'avaient pas envahis la ville...

Il s'arrêta soudainement en entendant des cris provenant de l'ambulance et se souvint alors qu'il avait laissé le pauvre livreur sur place. Cet homme qui était à l'agonie allait mourir dans d'atroces souffrances... Sur la route, il se demanda comment tout cela avait bien pu arriver. Est-ce que les produits transportés par le livreur pouvaient être la cause de leur mutation? Il était rongé par le remord car trois personnes étaient mortes aux mains de ces monstres et il n'avait rien fait pour les sauver...

Quelques minutes plus tard, il arriva au bureau du shérif Harper. Ce dernier étant occupé, il fût accueilli par Ben Parker son adjoint à qui il dit alors:

« Je dois parler au shérif Harper. C'est extrêmement urgent! »

- « Dave est sorti! Il ne va pas tarder à revenir. En attendant, asseyez vous et expliquez moi ce qui se passe. »

- « Il y a quelques heures, nous avons été appelés au sujet d'un accident qui avait eu lieu au niveau de l'entrée du cimetière. Un camion de produits chimiques s'y était renversé et le chauffeur avait été grièvement blessé. Je me suis rendu sur place avec Barry et Eddy et nous avons secourus le chauffeur de justesse car le camion a explosé peu de temps après nôtre arrivée. Tout en évaluant les dégâts, nous avons constatés que certains containers s'étaient percés et que leur contenu commençait à se déverser vers le cimetière. Barry est alors parti examiner les lieux afin d'informer les équipes de nettoyage quand à l'étendue des dégâts... Plusieurs minutes ont passées et il ne revenait pas puis nous avons été alarmés par un cri provenant de là bas. Ne sachant pas ce qui se passait, on est allés voir avec Eddy et c'est alors que nous avons découverts un corps complètement déchiquetés. Paniqués, nous avons commencés à explorer les environs pour essayer de retrouver celui qui avait fait ça. Nous avons finis par les retrouver. Plusieurs personnes étaient dissimulées dans un sombre recoin et dévoraient un cadavre. Ensuite, elles nous ont pourchassées à travers le cimetière et ont finies par avoir Eddy puis probablement le livreur que je n'ai pas été en mesure de secourir avant de venir ici car l'ambulance est tombée en panne. J'ignore leur nombre et leur provenance mais je sais qu'ils sont extrêmement dangereux pour la population... ».

Surpris par ce qu'il venait d'entendre, Ben lui demanda d'attendre le retour du shérif qui allait très certainement vouloir écouter son récit bien qu'il allait certainement le prendre pour un fou tout comme lui en cet instant...

Pendant ce temps à l'autre bout de la ville, Rob Richards quittait son domicile pour sortir ses poubelles. Tache quotidienne de chaque citoyen de cette ville. Rob vivait seul depuis le décès de sa femme Margareth il y a deux ans. Elle était décédée d'un cancer du sein que les médecins avaient diagnostiqués trop tard. Depuis son départ, il n'avait plus goût à la vie et n'attendait plus qu'une chose: que la mort vienne le prendre à son tour...

Au moment où il s'apprêtait à rentrer chez lui, il entendit d'étranges bruits provenant de la ruelle voisine. Il remonta prendre sa batte de baseball craignant d'être surpris par un cambrioleur puis aperçut une silhouette dans la pénombre.

« Qui est là? Que faîtes vous ici? » demanda t-il d'une voix tremblante. L'homme se retourna alors et Rob fût choqué par ce qu'il voyait. L'être en face de lui était en train de dévorer un chat. Le sang de ce pauvre animal parsemait ses mains ainsi que la partie inférieure de son visage qui était atrocement mutilé tout comme la majeure partie de son corps. Il attrapa la nausée en voyant les nombreux lambeaux de chair jonchant le sol...
Soudain, l'homme jeta la carcasse du chat qui à ses yeux avait perdue son importance par rapport à ce qui se trouvait face à lui et se jeta sur Rob. Cette chose semblait dotée d'une force surhumaine. Elle l'attrapa par les épaules et le projeta sur le mur voisin. Rob peina à se relever suite au choc qu'il venait de subir et fût immédiatement immobilisé par son adversaire qui cherchait à le mordre au niveau de la gorge...

Tout en se débattant, il essayait d'attraper sa batte qui avait roulée un peu plus loin durant la bagarre. Les tentatives s'enchaînaient sans succès, amenant chaque fois ce monstre un peu plus près de sa jugulaire. Il parvint finalement à s'en emparer et asséna de violents coups sur la tête de son assaillant. L'un des coups lui transperça la tête puis la créature s'écroula sur le sol répandant progressivement le contenu de sa boîte crânienne sur le sol.

L'angoisse s'empara soudainement de lui. Il venait de tuer un homme et même s'il s'agissait d'un acte de légitime défense, cela était impardonnable à ses yeux. Préférant éviter d'être victime d'une arrestation à la vue des habitants du quartier, il décida d'aller se livrer à la police. Dave Harper venait de regagner son bureau. Il était passé chez Al la petite épicerie locale faire un plein de donnuts car comme toute les autres, cette nuit allait être longue. En dehors de quelques bagarres et de vols de voitures assez rares, les nuits étaient relativement calmes ici. Le voyant arriver, Will Robbins se précipita sur lui et dît alors:

« Shérif, je dois vous parler de toute urgence! »

Ben parker se leva d'un bond et lui demanda de garder son calme le temps qu'il explique la situation à Dave. Ben discuta plusieurs minutes avec lui puis il s'avança vers Will et lui demanda de lui relater les faits exacts de l'incident. Will lui fit alors son récit tout en prenant soin de n'oublier aucun détail... Le shérif le regarda d'un air perplexe et lui avoua qu'il trouvait son histoire complètement dingue mais qu'il allait tout de même se rendre sur place. C'est alors que Rob Richards fit irruption dans la pièce tel un forcené et s'avança haletant vers le shérif tout en lui disant qu'il venait de tuer un homme et venait se constituer prisonnier pour ce qu'il avait fait...

Choqué par ses propos, Dave l'emmena dans son bureau, lui servit une tasse de café accompagnée d'un donnuts et commença à l'interroger sur les circonstances du décès de cet illustre inconnu...Rob d'une voix tremblante lui expliqua ce qu'il avait vu dans la ruelle, et que l'homme s'était sauvagement précipité sur lui attentant ainsi à sa vie. Dave qui écoutait cela avec la plus grande attention se sentait envahit par le doute. Le récit de Rob présentait de nombreuses similitudes avec celui du secouriste arrivé quelques heures plus tôt. Les deux hommes avaient été agressés par des personnes mutilées qui à première vue avaient un penchant pour le cannibalisme. Et d'après Will Robbins, trois personnes étaient déjà mortes par leur faute. D'où provenaient ces gens? Et pourquoi s'attaquaient-ils à de pauvres innocents sans raison apparente? Bien décidé à tirer tout cela au clair, il décida d'aller le vérifier accompagné de Ben ,Rob et du secouriste. Si leurs récits n'étaient pas le fruit de leur imagination, la nuit à venir s'annonçait très mouvementée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://editionscauchemars.fr.gd/
belleange
Régulateur du forum
avatar

Nombre de messages : 74
Localisation : 64
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: La nuit des morts-chimiques 1   Mer 25 Fév 2009 - 21:45

happy30 happy30 happy30
j adore
mieux ecrit et que de suspence
je vais lire la suite demain quoique ca va etre dur de remetre a demain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clubdesanges.discutfree.com/index.htm
randallflagg
fan #1
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 33
Localisation : Douai
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: La nuit des morts-chimiques 1   Jeu 26 Fév 2009 - 17:26

[quote="belleange"]happy30 happy30 happy30
j adore
mieux ecrit et que de suspence
je vais lire la suite demain quoique ca va etre dur de remetre a demain[/quote

Merci pour ta critique et ravi que le début te plaise. Espérons que tu apprécieras la suite. yesmaster

Par contre qu'entends tu par mieux écrit? Aurais tu lue mon premier livre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://editionscauchemars.fr.gd/
belleange
Régulateur du forum
avatar

Nombre de messages : 74
Localisation : 64
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: La nuit des morts-chimiques 1   Jeu 26 Fév 2009 - 21:40

non je me suis mal exprimer
je voulais dire bien ecrit sorry!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clubdesanges.discutfree.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nuit des morts-chimiques 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nuit des morts-chimiques 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuit sanglante à Aix, Gignac et Marseille : trois fusillades, deux morts et un blessé.
» Combien d'heures dure la nuit pour vos bébés?
» Bastien ne veut plus dormir la nuit!!!
» besoin de conseils bébé de 23 mois qui se réveille la nuit
» Plus de 1.000 soldats étrangers morts en Afghanistan depuis 2001

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMS du CLUB STEPHEN KING (CSK) :: AUTRES MONDES :: Histoires courtes des lecteurs Kingiens-
Sauter vers: