FORUMS du CLUB STEPHEN KING (CSK)

Livre :"LES ADAPTATIONS de STEPHEN KING", (1.99€ en PDF / aussi disponible en version papier).





Ne ratez plus une actualité de STEPHEN KING, avec le CLUB STEPHEN KING :
- Facebook
- Twitter : @ClubStephenKing
- Newsletter (encart à droite, sur le site)
- Flux RSS...

FORUMS du CLUB STEPHEN KING (CSK)

http://club-stephenking.fr/
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La nuit des morts chimiques 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
randallflagg
fan #1
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 33
Localisation : Douai
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: La nuit des morts chimiques 2   Ven 20 Fév 2009 - 14:06

Il fût alors interrompu par Ben son adjoint qui lui dît d'un air affolé:

« Dave, le standard est submergé d'appels! On nous signale des agressions et des meurtres aux quatre coins de la ville. Toute les personnes ayant appelées parlent d'êtres mutilés tuant et dévorant tous ceux qui se trouvent sur leur passage... »

Dave comprit alors que les deux hommes lui avaient dît la vérité. Une bande de psychopathes décimait la population à petit feu et il devait y remédier au plus vite. Il se dirigea vers la réserve pour y prendre deux fusils et plusieurs boîtes de cartouches chose qu'il n'avait jamais été amené à faire en trente-neuf années de carrière à la police de Cleveland.

Une fois leurs armes chargées, ils grimpèrent dans la voiture. Avant de démarrer, il confia deux revolvers à Rob et Will ainsi que quelques chargeurs. Si les choses étaient aussi chaotiques qu'il l'imaginait, il aurait besoin de toute l'aide disponible pour éradiquer totalement cette vermine de la ville. De nombreuses rues étaient désertes. Parfois, il leur arrivait de croiser des civils qui se précipitaient chez eux et s'enfermaient à double tour, ou qui étaient en train de barricader chacune des portes et fenêtres de leur domicile. La panique était totale en ville et il ignorait s'ils arriveraient à maîtriser la situation...

Au détour de l'une des nombreuses rues commerçantes qui bordaient la ville, ils aperçurent une jeune femme. Cette dernière était poursuivie par un groupe d'individus difformes. Courant à perdre haleine, elle ralentit en apercevant leur véhicule et leur demanda de l'aide. Ils se précipitèrent hors de la voiture, enlevèrent le cran de sureté de leurs armes et commencèrent à tirer.

Les balles fusaient en tous sens et bien que les balles n'atteignaient pas toujours leurs cibles, celles qui y parvenaient ne semblaient pas les affecter comme s'ils étaient insensible à la douleur. Leurs munitions diminuaient progressivement, et leurs agresseurs avançaient à grands pas tel une bande de chiens enragés. Comprenant que leurs multiples tentatives de les arrêter resteraient vaines, ils décidèrent de regagner leur voiture et de trouver refuge rapidement.
Dans leur précipitation, Ben trébucha sur ce qui par le passé avait été une jambe. Le malheureux n'eût pas le temps de faire le moindre mouvement tandis qu'ils se jetaient sur lui et l'agrippaient de toute parts.
A chacun de ses hurlements, on voyait sa chair se déchiqueter et ses os se rompre les uns après les autres. Ne pouvant rester impassibles face à tout cela, Dave, Will et Rob tirèrent dans le tas. L'une des balles atteignit une créature à la tête qui s'écroula de suite et ne se releva pas. Malencontreusement, il était déjà trop tard car Ben Parker était mort. Ne tenant pas à subir le même sort, ils l'abandonnèrent, se dirigèrent vers la voiture et commencèrent à rouler vers l'inconnu...

Tout en roulant, Will se souvint alors de ce que lui avait dit le livreur au moment de son arrivée sur le lieu de l'accident. Les produits renversés pouvaient-ils être la cause de tout cela? Il expliqua alors cela à Dave qui décidé à en apprendre d'avantage au sujet de ces mystérieux produits, se dirigea vers le laboratoire de Cleveland afin de lever le doute qui planait sur leur implication et celle des produits dans cette sombre affaire...

Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent au laboratoire dont les alentours étaient déserts et ses accès barricadés tout comme dans la majeure partie de la ville. Espérant y trouver des survivants qui seraient en mesure de répondre à leurs questions, ils explorèrent les lieux à la recherche d'un accès. Après un long moment, Rob découvrit une fenêtre entrouverte par laquelle ils pourraient se faufiler chose qu'ils firent prudemment tout en s'assurant qu'ils n'avaient pas été suivis par ces monstres...

Ils atterrirent dans ce qui semblait être une salle de détente qui avait été le théâtre d'une atroce boucherie ce qui leur fit immédiatement comprendre que ces choses étaient passées par là. Les murs étaient recouverts de sang et des lambeaux de chair humaine jonchaient le sol ainsi qu'un nombre incalculable de corps éparpillés un peu partout. Certains étaient encore à leurs occupations, d'autres agrippés à la porte qui était verrouillée. Tout portait à croire qu'ils avaient été enfermés ici et abandonnés à leurs triste sort...

Choqués par ce qu'ils venaient de voir, ils décidèrent d'explorer le reste du laboratoire se disant que d'autres personnes avaient été plus chanceuses et s'étaient réfugiées dans un endroit plus sur. La porte étant verrouillée de l'extérieur, Dave décocha un coup de fusil dans la serrure qui céda sans la moindre résistance. Ils partirent alors en quête de survivants...

Cela faisait maintenant plusieurs heures qu'ils cherchaient quelqu'un où quelque chose susceptible de leur venir en aide mais n'avaient rien trouvés hormis d'autres cadavres. Ils allaient abandonner tout espoir quand soudain, ils entendirent des murmures provenant d'un placard se trouvant à quelques mètres de l'endroit ou ils étaient...
Ils avancèrent à pas de loup, leurs armes braquées en direction de l'armoire ignorant totalement quel genre d'horreurs ils pourraient y découvrir. Dave ouvrit brusquement la porte et c'est alors qu'ils y découvrirent un homme recroquevillé dans la pénombre. Il était couvert de sang et semblait blessé. Rob s'apprêtait à tirer quand l'homme sortit les mains en l'air et leur dit:

« Pitié ne tirez pas! Ne me tuez pas je ne suis pas l'un d'entre eux! »

-« Qui êtes vous et que faîtes vous ici? » lui demanda Rob agressivement.

-« Mon nom est Tom Bennet. Je suis employé au laboratoire. Il y à quelques heures, nous avons été attaqués par d'étranges individus. Ils ont massacrés la plupart des membres du personnel. L'un d'entre eux m'a mordu à l'épaule mais par chance, j'ai réussi à m'enfuir et à me réfugier ici. Peu de temps après, j'ai perdu connaissance et me suis réveillé car j'ai entendu des bruits de pas dans le couloir qui étaient probablement les vôtres. J'ignore combien de temps je suis resté inconscient et si ces choses sont toujours en ces murs. Avant de m'enfuir, j'ai réussi à prendre une radio émettrice dans la réserve. Elle semble toujours en état de marche mais je n'ai reçu aucun appel en provenance de l'extérieur pour le moment... ».

Les trois hommes qui l'avaient écoutés avec intérêt furent soulagés de ne pas être les seuls à avoir survécus aux attaques de ces monstres. Rob qui tenait toujours l'homme en joue se décida à baisser son arme. Bien qu'il ne pouvait pas mettre en doute les paroles de cet homme, il avait l'impression qu'il leur cachait quelque chose sous son air innocent. Dave s'avança alors vers ce dernier et lui dit:

« Vous n'avez rien à craindre de nous car nous cherchons également à fuir ces créatures. Vous êtes le premier survivant que nous découvrons depuis le début de nos recherches. Il y à quelques heures, un grave accident est survenu aux abords du cimetière. Un camion transportant des produits chimiques s'y est renversé. Dans sa chute, plusieurs containers se sont détériorés déversant ainsi leur contenu sur plusieurs tombes et tout ce qui était à proximité. Peu de temps après, ces choses sont apparues massacrant et dévorant chaque personne se trouvant sur leur passage. Parmi les victimes, figurent mon adjoint ainsi que deux urgentistes qui étaient sur place avec Will pour secourir le livreur qui peu de temps avant de mourir, leur à expliqué que ces produits étaient destinés à vôtre laboratoire et qu'il avait été victime d'un chauffard ayant quitté les lieux précipitamment. Nous avons donc des raisons de penser que le laboratoire serait étroitement lié aux incidents survenus ici au cours des dernières heures. Pourriez vous nous dire ce que vous savez à ce sujet monsieur Bennet? »
-« Je ne sais vraiment pas de quoi vous parlez! Je ne suis qu'un simple laborantin et je n'ai accès à aucune information concernant les livraisons extérieures. Night s'occupait de ce genre de choses mais il ne sera pas en mesure de vous aider car il a également succombé à l'attaque des créatures. Si vous ne me croyez pas, vous trouverez son corps dans la salle de détente gisant parmi la plupart des employés du laboratoire... ».

Persuadé que l'homme savait plus de choses qu'il ne le prétendait, Rob perdit patience et l'empoigna. Il le projeta au sol et commença à le ruer de coups. Will et Dave tentèrent de le maîtriser sans succès. Tom qui était déjà grièvement blessé agonisait sous chacun de ses coups. Il se releva non sans mal et lui dit alors:

« Arrêtez je vous en prie! Je vais vous dire tout ce que je sais au sujet de ces créatures. Mais avant, je veux que vous sachiez que je ne suis qu'un simple pion dans cette histoire. Il y a plusieurs mois, l'un de nos scientifiques travaillait sur des antidotes contre certains virus. Au fil de ses recherches, il a accidentellement crée une nouvelle souche bactériologique. Les tests effectués sur des rats étaient surprenants. Certains spécimens qui étaient cliniquement mort, semblaient revivre après injection du produit. Quelque jours plus tard, il a décidé de stopper ses recherches suite aux résultats fournis par l'ensemble de ses évaluations. Les animaux contaminés faisaient preuve d'une grande agressivité et dévoraient leurs congénères qui quelques heures plus tard, étaient sujet aux mêmes symptômes...

Voyant l'erreur qu'il venait de commettre, il ordonna l'arrêt du projet avec l'accord de notre directeur. Les choses ont repris leur court jusqu'à ce que quelques semaines plus tard, nous recevions la visite d'un certain général Wharton. Ce dernier travaillait pour le Pentagone et avait entendu parler de notre découverte. Nous n'avons jamais su d'où provenaient ses sources.

Il nous à alors expliqué que l'armée voulait créer une nouvelle race de soldats surentraînés qui seraient utilisés en première ligne pour la défense de notre pays en cas de guerre où d'attaque terroriste. Nous lui avons alors fait part des effets secondaires constatés après plusieurs heures et des conséquences que cela pourrait avoir sur la sécurité du pays, mais il n'a rien voulu entendre et nous à ordonné de reprendre le projet là où il s'était arrêté. Nous avions pour mission de créer des souches en très grande quantité et Cohen Industries était chargé de nous apporter les produits nécessaires à sa fabrication. Une fopis terminé, le tout était stocké dans des containers qui repartaient ensuite chez eux pour être livrés au Pentagone...

Malgré notre implication, nous n'avions pas accès à la moindre information concernant l'évolution du projet jusqu'à ce soir. Il y a quelques heures, nous avons reçu un appel du Pentagone disant que le camion avait eu un accident et que les produits qu'il transportait s'étaient renversés dans le cimetière éveillant ainsi ses occupants. Très vite, la panique s'est installée ici. Les gens couraient dans tout les sens cherchant à fuir avant qu'il ne soit trop tard. Night est alors venu me voir. Il n'arrêtait pas de pleurer et était tétanisé. Peu à peu, il a repris son calme et m'a tout expliqué. Il m'a avoué être responsable de l'accident. Wharton l'avait informé de la venue du livreur et lui avait demandé de causer un accident aux abords su cimetière afin d'évaluer les effets du produit sur des être humains en échange d'une très grosse somme d'argent...

En raison de la mauvaise passe financière qu'il traversait, il a fini par accepter non sans remords car il était conscient des conséquences que cela aurait et du nombre de personnes qui allaient périr au profit de cette expériences. Peu de temps après sa confession, ces monstres ont débarqués ici et vous connaissez la suite... ».

Bien qu'ils avaient vu juste, les trois hommes étaient abasourdis par toutes ces révélations. Même si le laboratoire était responsable de la création du virus, le coupable était le gouvernement qui avait volontairement sacrifié la vie de milliers d'innocents au profit d'une expérience qui avait échappée à tout contrôle. Ils palabraient au sujet de cette monstruosité qui s'était peut être développée dans les régions avoisinantes quand soudain, ils entendirent un communiqué du gouvernement émanant de la radio émettrice. Ils se précipitèrent alors jusqu'à la salle des communications. Tom Bennet reconnut immédiatement la voix du général Wharton.

« Ceci est un communiqué d'urgence. Nous vous demandons d'écouter attentivement ce qui va suivre. Ne quittez vôtre domicile sous aucun prétexte. Verrouillez tous les accès et barricadez vous. Assurez vous de posséder suffisamment d'eau, de nourriture et de médicaments pour plusieurs jours. L'armée tente de reprendre le contrôle de la situation.

Les êtres étranges qui sont apparus dans votre ville il y a quelques heures sont extrêmement agressifs. Malgré les nombreux actes de violence et leurs attaques meurtrières, nous pouvons établir que ces choses sont d'une certaine manière humaine. Nous ne sommes pas encore en mesure de déterminer leur origine mais nos équipes de scientifiques disposent de quelques corps et les examinent en ce moment même. Ils peuvent être isolés ou en groupe important. Leurs attaques peuvent survenir n'importe où et n'importe quand...

Ces êtres sont physiquement identifiables en raison de leur difformité. Ils ne semblent pas poursuivre de but quelconque mais nous devons les considérer comme nos ennemis. L'état d'urgence est déclaré. Si vous les rencontrez, fuyez où détruisez les. Vous pouvez les arrêter en les immobilisant. C'est à dire soit en leur tirant une balle dans la tête, soit en les démembrant. Nous vous conseillons de faire preuve d'une extrême prudence car ils mangent la chair de leurs victimes qui se transforment à leur tour!

Ne sortez pas et restez à proximité de votre poste de radio. Nous vous communiquerons ultérieurement toutes les informations que nous serons en mesure de rassembler... ».

Les choses étaient beaucoup plus graves qu'ils ne le pensaient. Si leurs victimes se transformaient également, les nombreux cadavres du laboratoire n'allaient pas tarder à ressusciter et à les traquer. Bien décidés à lutter pour leur survie, ils décidèrent de barricader tous les accès de la salle et de se préparer à combattre ces choses et à les renvoyer dans leurs tombes...

Quelques minutes plus tard, un grand vacarme se fit entendre dans le couloir suivi de grognements. Les zombies étaient en marche bien décidés à se repaître de leur chair... L'arme au poing et le doigt sur la gâchette, ils regardèrent par un petit jour au niveau de la porte. Ils étaient des centaines si ce n'est des miliers. Ceux qu'ils avaient croisés en ville avaient probablement rejoint le reste des troupes.

Soudain, une main jaillit cherchant à les agripper puis d'autres frappèrent à grands pas sur la porte. Ils tirèrent en leur direction mais malgré les morts qu'ils parvenaient à arrêter, ils revenaient toujours plus nombreux. Tom les appela alors. Il venait de trouver un tunnel d'aération susceptible de les mener vers l'extérieur. Ils s'y glissèrent successivement et partirent vers l'inconnu. Ils atterrirent alors dans ce qui semblait être une chambre de survie. Cette pièce contenait des réserves d'eau et de nourriture pour plusieurs mois, et de multiples écrans de surveillance qui à première vue couvraient la majeure partie du laboratoire. Pourquoi un tel bâtiment était-il en possession d'une telle pièce..?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://editionscauchemars.fr.gd/
belleange
Régulateur du forum
avatar

Nombre de messages : 74
Localisation : 64
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: La nuit des morts chimiques 2   Jeu 26 Fév 2009 - 21:49

happy30 happy30 happy30
je crois pas que je vais attendre demain pour lire la suite
j adoreeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clubdesanges.discutfree.com/index.htm
 
La nuit des morts chimiques 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuit sanglante à Aix, Gignac et Marseille : trois fusillades, deux morts et un blessé.
» Combien d'heures dure la nuit pour vos bébés?
» Bastien ne veut plus dormir la nuit!!!
» besoin de conseils bébé de 23 mois qui se réveille la nuit
» Plus de 1.000 soldats étrangers morts en Afghanistan depuis 2001

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMS du CLUB STEPHEN KING (CSK) :: AUTRES MONDES :: Histoires courtes des lecteurs Kingiens-
Sauter vers: