FORUMS du CLUB STEPHEN KING (CSK)

Livre :"LES ADAPTATIONS de STEPHEN KING", (1.99€ en PDF / aussi disponible en version papier).





Ne ratez plus une actualité de STEPHEN KING, avec le CLUB STEPHEN KING :
- Facebook
- Twitter : @ClubStephenKing
- Newsletter (encart à droite, sur le site)
- Flux RSS...

FORUMS du CLUB STEPHEN KING (CSK)

http://club-stephenking.fr/
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le petit cimetière dans la prairie 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
randallflagg
fan #1
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 34
Localisation : Douai
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Le petit cimetière dans la prairie 2   Lun 23 Mar 2009 - 18:32

circonstances. Bien qu'il n'aimait pas Bobby et Martha Nolan, il était tout de même inquiet au sujet de cette vieille commère qui en ce moment était peut être en train de faire part de sa découverte à toute la ville...

ォ Je ne l'ai pas vu aujourd'hui Bobby. Je dois aller en ville aller chercher des torches chez Pete. Je lui demanderait si elle n'est pas venue au drugstore qui sait. サ

-ォ Merci pour ton dévouement Walther. La voiture est garée à côté de la maison. J ene pense donc pas qu'elle soit partie en ville à moins qu'elle ne s'y soit rendue avec l'une de ses amies. Par compte, que compte tu faire avec des torches en plein mois de juillet? サ.

Même dans de pareilles circonstances, il fallait qu'il joue les commères! Excédé, Walther lui fît comprendre clairement que cela ne le regardait pas et qu'il ferait mieux de s'affairer à retrouver sa femme au lieu de se mêler des affaires d'autrui. D'un air ahuri, Bobby le regarda partir vers le drugstore cherchant à comprendre la raison de son agressivité. Sous le soleil de plomb de ce début d'après midi, Walther entreprit de reprendre ses fouilles espérant ne pas être dérangé par quelconque crétin de bas étage tel Bobby Nolan qui à cette heure devait probablement avoir retrouvé sa femme et devait être en train de lui raconter ses mésaventures matinales...

Les coups de pelle et de pioches se succédèrent, et Walther faisait des découvertes de plus en plus étranges. Ce qui à la base était pour lui un cimetière, était à première vue les ruines d'un village. Peu à peu, il dégageait ce qui plusieurs années auparavant avait été les fondations d'une maison. En son sein, gisait divers ossements peut être ceux des anciens occupants. Epuisé par sa journée de recherches qui dans l'ensemble avait été fructueuse, il rangea ses outils et décida de se préparer un petit plateau télé qu'il dévorerait en regardant le Jerry Springer Show.

Finalement, il se contenta d'un reste de soupe de la veille et de deux oeufs à la coque. Vers 23h, il commençait à somnoler dans son canapé. Il éteignit son téléviseur et se dirigea vers sa chambre afin de passer une douce nuit dans les bras de Morphée. Mais il s'arrêta quand il entendit frapper à sa porte de manière violente. Il s'avança vers la porte d'un pas hésitant, et vit que le forcené qui s'acharnait sur sa porte n'était autre que Bobby Nolan. Que diable pouvait-il bien vouloir à cette heure..?

« Ne trouverais tu pas le chemin menant à ta demeure Bobby? »
-« Pas du tout Walther. Puis-je entrer un moment? Je dois te parler au sujet de Martha. »

Perplexe, Walther ôta le verrou et l'invita à entrer.
« L'as tu finalement retrouvée? »
-« Non mais je pense que toi tu sais ou elle se trouve! J'ai trouvé son bracelet dans un tas de terre à côté de l'endroit ou tu effectues tes travaux. »
Surpris par ses propos, il lui expliqua qu'il n'avait pas vu Martha de la journée et que sa découverte du bracelet là bas n'était qu'un pur hasard car il n'était en aucun cas responsable de la disparition voire de la mort de sa femme. Malgré sa bonne foi, Bobby ne croyait pas ce dernier. Il lui dit alors qu'il allait prévenir le shérif du comté et le faire arrêter pour meurtre. Sur ces paroles, il ouvrit la porte de manière fracassante et se dirigea vers son domicile. Dans un accès de colère, Walther s'empara de sa pioche et lui emboîta le pas. Il essaya de le raisonner mais finit par comprendre que cela était peine perdue. C'est alors qu'il lui asséna un violent coup de pioche au sommet du crane. Le bruit fracassant des os de sa lui fût insupportable durant quelques secondes.
Bobby s'écroula sur le sol et Walther pris peu à peu conscience de ce qu'il venait de faire. Il venait de tuer un homme et était couvert de son sang. Il allait bien être arrêté pour meurtre mais pas pour celui dont on l'avait accusé à la base. Bien décidé à ne pas finir ses jours dans une cellule entouré de détenus plus détraqués les uns que les autres, il emmena le corps de Bobby dans la grange. Si les dieux étaient avec lui, personne ne se rendrait compte de la disparition de Bobby et de celle de Martha si elle était toujours vivante bien entendu...

Il gagna la grange difficilement car malgré l'aide de la brouette, le corps de Bobby était beaucoup plus lourd qu'il ne le pensait. Sur place, il prépara plusieurs ballots de paille afin d'y entreposer le corps le temps de lui trouver un meilleur endroit. Sa besogne touchait à sa fin, quand il s'arrêta brusquement entendant des murmures à quelques mètres de lui. Martha était-elle finalement revenue?

Bien décidé à en avoir le coeur net, il commença à explorer les alentours cherchant celui qui chuchotait dans les ténèbres. L'endroit semblait désert et pourtant, les murmures s'intensifiaient. A première vue, ils semblaient provenir des ruines. Il s'avança vers ses dernières la peur au ventre, intrigué se demandant qui ou quoi y avait trouvé refuge. L'endroit était d'autant plus glauque et terrifiant au coeur de la nuit ce qui intensifiait sa peur. Les murmures venaient de la trappe, peut être que quelconque animal y avait malencontreusement glissé. Il la souleva non sans mal et découvrit des marches menant à une sorte de galerie qu'il se décida à explorer poussé par la curiosité. Peut être avait-il trouvé un lieu pour dissimuler le corps de Bobby...

L'escalier lui semblait interminable et les murmures s'intensifiaient sous chacun de ses pas. Arrivant finalement au bas des marches, il découvrit une sorte de galerie qui s'étendait sur plusieurs mètres. Où cela pouvait-il bien mener? Le sol était jonché de nombreux ossements ainsi que de divers bibelots tel des vases, quelques bijoux et autres objets sans importance. Parcourant les lieux, il sentit son pied se poser sur quelque chose de visqueux. Il braqua sa torche vers le sol d'un air dégoûté appréhendant de voir sur quoi il avait marché. A cet instant, Walther hurla d'effroi voyant ce qui ornait le sol. A quelques centimètres de lui, gisait le corps de Martha Nolan. Malgré l'horrible manière dont son corps était déchiqueté et partiellement lacéré, il n'eût pas le moindre mal à la reconnaître. Terrorisé par cette atroce découverte, il remonta les marches quatre à quatre, regagna son domicile et s'y enferma à double tour.

La nuit qui succéda lui fût cauchemardesque. Il était sans cesse hanté par l'image du corps de Martha et cette simple pensée le terrorisait par dessus tout car la chose qui l'avait massacrée de la sorte allait probablement venir le prendre à son tour. Le sommeil s'empara de lui aux premières lueurs de l'aube mais cela fût de courte durée car quelques minutes plus tard, il fût réveillé par le vrombissement d'une voiture suivi d'un bruit de pas sur le porshe. Jetant un regard furtif à sa fenêtre, il constata qu'il s'agissait de la voiture du shérif. Il se dirigea alors vers la porte d'entrée inquiété par cette soudaine visite des forces de l'ordre. Quelqu'un aurait-il été témoin des incidents de la veille..?

« Bonjour Walther! Bobby et Martha Nolan ont disparus. Hier, Pete nous a informé de la disparition de Martha mais Bobby semble également introuvable. De ce fait, je suis passé te voir au cas ou tu serais au courant de quelque chose? »

-« Bobby est venu me voir hier matin et m'a fait part de la disparition de Martha. Partant en ville hier, j'ai cherché après elle également mais je ne l'ai pas trouvée. Quand à Bobby, j'ignorais totalement qu'il avait disparu. Je suis vraiment désolé de ne pas pouvoir vous aider d'avantage shérif. ».
Le shérif semblait peu convaincu par les propos de Walther. Que savait-il qu'il ne lui avait pas révélé malgré tout? Il regagna alors sa voiture lui demandant de ne pas quitter la région pour le moment et de le tenir informé s'il venait à apprendre quelque chose. Le regardant partir, il se sentit soulagé mais rongé par le remord. Pourquoi ne lui avait-il pas tout simplement expliqué ce qui s'était passé? Quitte à être emprisonné, la peine aurait été moins importante s'il avait confessé son crime que si le shérif venait à le découvrir de son propre chef. Il se dit alors que la meilleure chose à faire était de cacher le corps de Bobby dans la galerie qu'il venait de découvrir et de tout ensevelir afin de le laver de tout soupçon.

A la nuit tombée, Walther s'empara de sa brouette et se dirigea vers la grange pour y prendre le corps de Bobby. Le cadavre était toujours là ou il l'avait entreposé, mais l'odeur de putréfaction qui émanait de la grange pouvait laisser supposer qu'un corps y était dissimulé. Espérant que la galerie serait un meilleur lieu de conservation, il chargea le cadavre dans la brouette et l'amena vers son tombeau. Une fois sur place, il ouvrit la trappe et s'apprêta à descendre quand il entendit une voix qui ne lui était vraiment pas inconnue:

« Alors vous étiez au courant depuis le début! Vous avez tué Bobby Nolan et probablement son épouse. Vous êtes un meurtrier Walther et vous allez griller pour cela! »
-« Il s'agit d'un accident shérif! Bobby a débarqué hier soir tel un forcené. Il a trouvé un bracelet appartenant à Martha près de mon champ et de ce fait, m'a accusé d'être responsable de sa disparition voire de sa mort. Je lui ai alors expliqué que je n'étais en rien impliqué et que sa découverte était une simple coïncidence. Malgré tout, il a refusé de me croire et m'a menacé de venir vous voir afin de me faire arrêter. Dans un accès de colère, je lui ai assené un violent coup à la tête qui lui a fracturé le crane mais je ne voulais pas le tuer. J'ai paniqué et caché son corps dans la grange. Peu de temps avant votre visite, j'ai décidé de l'enterrer ici pensant que leur disparition finirait par être oubliée de tous. Quand à cette pauvre Martha, j'ai découvert son corps atrocement mutilé là dessous mais je peux vous jurer que je ne suis en rien responsable de ce qui lui est arrivé et j'ignore qui est le responsable de cette atrocité. ».

Ne sachant que penser quand à la culpabilité de Walther, le shérif lui demanda de l'attendre ici le temps qu'il explore cette mystérieuse galerie afin d'évaluer la situation. Walther le supplia de ne pas y aller, mais ce dernier s'y refusa catégoriquement et commença à descendre.

Plusieurs minutes s'étaient écoulées ce qui lui avait semblé être des heures et le shérif ne revenait pas. Redoutant qu'il lui soit arrivé quelque chose, Walther s'empara de sa torche et du corps puis commença également à descendre. Une fois sa descente aux enfers terminée, il déposa le cadavre et se mit en quête du shérif. La galerie était très sombre et beaucoup plus grande qu'il ne le pensait. A quelques mètres de l'entrée principale, elle se séparait en trois tunnels dont il ignorait la destination. Malgré ses multiples appels, le shérif ne répondait pas et aucun son n'était audible dans les ténèbres. Il continua ses recherches priant le ciel pour qu'il ne lui soit rien arrivé. Il stoppa net au moment ou il entendit un hurlement qui lui glaça le sang. Aucun doute, il s'agissait de la voix du shérif. Qu'avait-il pu découvrir qui l'avait effrayé à ce point?

Il se précipita vers sa direction puis trouva une mare de sang en contrebas. Suivant ces traces dont il ignorait la provenance, il appela de nouveau le shérif mais aucune réponse ne lui vint. Il entendit alors des murmures identiques à ceux qu'il avait entendu la nuit ou il avait découvert le corps de Martha. Les traces de sang s'arrêtaient subitement mais le spectacle qui l'attendait au bout du chemin était bien pire et aurait rendu fou n'importe quel être humain saint d'esprit.
La chose qui se tenait face à lui semblait humaine mais aux yeux de Walther n'en était pas un. Elle souffrait à première vue de nombreuses malformations probablement dues à quelconque maladie consanguine ou autre bizarrerie du genre. Ses yeux étaient d'un blanc translucide et dénués de paupières. Comment avait pu être engendrée une horreur pareille? La terreur fût à son comble quand il découvrit le corps du shérif gisant aux pieds de cette créature. Vu l'état du corps, il comprit que cette chose était également responsable de la mort de Martha.

Horrifié par cet horrible spectacle, il décida de quitter ce funeste endroit et de tout faire pour que personne n'y retourne mais il était déjà trop tard. D'autres créatures s'étaient jointes à lui et s'apprêtaient probablement à se repaître de son corps. Tétanisé, il vit ces choses se jeter sur lui et ne parvint qu'a émettre un faible hurlement avant de voir sa vie défiler devant ses yeux...













Epilogue

Cela fait maintenant une semaine que notre ville est en proie à de foudroyantes disparitions. Il y a trois jours, nous avons fait la macabre découverte de quatre corps dont celui de Walther Jones, le propriétaire de la ferme ou ont été retrouvées les victimes. Les trois autres sont ceux de notre shérif puis de Bobby et Martha Nolan tous portés disparus depuis deux semaines. D'après le rapport préliminaire, Jones aurait fait une bien étrange découverte ce qui nous a été confirmé apr une équipe d'archéologues de d'Akhron qui collaborent avec nous sur cette enquête. Les vestiges découverts sembleraient être ceux d'un village disparu il y a plusieurs centaines d'années mais leur origine restent inconnus pour le moment. Hier, trois archéologues sont descendus dans les galeries en vue de remonter quelques objets. Ils ne sont toujours pas revenus et ont cessés toutes communication depuis plusieurs heures. Nous allons donc envoyer une nouvelle équipe accompagnée de quelques uns de nos meilleurs hommes afin qu'ils s'assurent qu'il ne leur est rien arrivé...

Chris Parker, adjoint du shérif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://editionscauchemars.fr.gd/
Karstein
Régulateur du forum
avatar

Nombre de messages : 61
Age : 30
Localisation : (89)
Date d'inscription : 19/07/2008

MessageSujet: Re: Le petit cimetière dans la prairie 2   Lun 7 Déc 2009 - 0:53

Eh bien bravo j'ai vraiment aimé! je te souhaite beaucoup de courage pour la suite yesmaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
randallflagg
fan #1
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 34
Localisation : Douai
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Le petit cimetière dans la prairie 2   Ven 11 Déc 2009 - 18:39

Merci pour ta critique Karstein. Cette histoire est l'une des premières que j'ai écrite et fait partie d'un recueil qui devrait être bientôt publié.

Si le coeur t'en dit, tu trouveras une autre de mes nouvelles dans cette rubrique intitulée: La nuit des morts chimiques.

Bonne lecture et à bientôt. happy05
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://editionscauchemars.fr.gd/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le petit cimetière dans la prairie 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le petit cimetière dans la prairie 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réclusion à perpétuité pour le bourreau du petit Marc
» La Petite Maison dans la prairie
» Petit canard perdu dans l'océan.
» mes bebe chiot juste les deux petits noir a vendre
» Petits pots de récup' pour les conserves et confitures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMS du CLUB STEPHEN KING (CSK) :: AUTRES MONDES :: Histoires courtes des lecteurs Kingiens-
Sauter vers: