FORUMS du CLUB STEPHEN KING (CSK)

Livre :"LES ADAPTATIONS de STEPHEN KING", (1.99€ en PDF / aussi disponible en version papier).





Ne ratez plus une actualité de STEPHEN KING, avec le CLUB STEPHEN KING :
- Facebook
- Twitter : @ClubStephenKing
- Newsletter (encart à droite, sur le site)
- Flux RSS...

FORUMS du CLUB STEPHEN KING (CSK)

http://club-stephenking.fr/
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'enfant-Roi Calamar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tittom
Fidèle Lecteur
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: L'enfant-Roi Calamar   Lun 14 Aoû 2006 - 4:49

Je vous poste içi le premier paragraphe de mon histoire : L'enfant roi calamar..
Ca a rien a rien a voir avec l'univers Kingien mais j'espere que vous aimerez et laissez moi vos critiques et impressions ...noubliez pas j'ai treize ans donc zéro cour de litérature ni rien mais je crois qu'avec vos conseils je peut m'améliorer ^^
Allez-y fort

I

Il était un fois, un garçon qui se vit investir le don de communiquer avec les créatures de l'Océan. Dans son village, un petit village pêcheur sur les côtes de l'Île Calamari, on le vénérait car il apportait toujours un bon vent pour les pêcheurs partis en mer et garantissait toujours une bonne pêche donc un excellent revenu pour tout le royaume. Seulement il n'était pas heureux. Souffrant de graves problèmes d'asthme, il ne pouvait rester sur terre bien longtemps.Il avait besoin de l'eau de l'Océan dans ses poumons.Le roi de Calamari, voyant l'économie s'effondrer (le garçon, à chaque fois qu'il toussait, provoquait de graves tempêtes empêchant ainsi les pêcheurs d'aller en mer) fit construire un grand palais sur le dos d'un immense calmar. La construction de ce palais se révéla hasardeuse et coûta extrémement cher au royaume. Le roi dû engager les plus grand scaphandriers-maçons, architectes et parleurs-de-langue-de-calmar-géants (le garçon n'étant pas en moyen de le faire, de plus en plus malade tout les jours.) de tout le royaume. Après plusieurs mois de labeurs, le garçon qu'il avaient surnommés L'Enfant-Roi Calamar put déménager dans son palais où il récupéra en de longues années de solitudes...La situation économique était revenue à la normale, la pêche fructuait et tout le royaume de Calamari semblait en plein essor. Tout le monde semblait heureux sauf lui...L'Enfant-Roi Calamar était maintenant devenu Le Roi Calamar et il était toujours seul. Dans son palais sous-marin, il s'ennuyait ferme. Chaque soir il priait le Grand Triton, Dieu de l'Océan pour qu'un jour il ait quelquonque compagnie. Les années passèrent et jours après jours il n'eut que la visite que de quelques Krapadors à Bulles curieux qui ne purent même pas lui offrir une discussion sensée (le Krapador à Bulles étant sûrement l'animal le plus stupide et insignifiant de l'Océan). Son voeu ne se réalisa qu'un nombre d'années plus tard lorsqu'il était âgé de 47ans (où avait-il déjà arrêté de compter ?) lorsque qu'une ravissante sirène vint lui rendre visite. Elle ne lui dit qu'une chose : « Il est grand temps pour toi d'avoir un successeur, un fils qui pourra veiller sur l'Océan lorsque tu mourras... »
Neuf mois plus tard Auguste Calamari II naissait.
Auguste Ier mourrut 14 ans plus tard laissant son seul fils à la même solitude cruelle de gardien de l'Océan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tittom
Fidèle Lecteur
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: L'enfant-Roi Calamar   Ven 18 Aoû 2006 - 3:15

Finalement j'ai modigié un peu les choses et j'en ai écrit un peu plus mais pas beaucoup....en tout cas ..je vous le met et n'hésitez pas à laisser vos commentaires....

I
Il était un fois, un garçon qui se vit investir le don de communiquer avec les créatures de l'Océan. Dans son village, un petit village pêcheur sur les côtes de l'Île Calamari, on le vénérait car il apportait toujours un bon vent pour les pêcheurs partis en mer et garantissait toujours une bonne pêche donc un excellent revenu pour tout le royaume. Seulement il n'était pas heureux. Souffrant de graves problèmes d'asthme, il ne pouvait rester sur terre bien longtemps. Il avait besoin de l'eau de l'Océan dans ses poumons. Le roi de Calamari, voyant l'économie s'effondrer (le garçon, à chaque fois qu'il toussait, provoquait de graves tempêtes empêchant ainsi les pêcheurs d'aller en mer) fit construire un grand palais sur le dos d'un immense calmar. La construction de ce palais se révéla hasardeuse et coûta extrêmement cher au royaume. Le roi dû engager les plus grand scaphandriers-maçons, architectes et parleurs-de-langue-de-calmar-géants (le garçon n'étant pas en moyen de le faire, de plus en plus malade tout les jours.) de tout le royaume. Après plusieurs mois de labeurs, le garçon qu'il avaient surnommés L'Enfant-Roi Calamar put déménager dans son palais où il récupéra en de longues années de solitudes...La situation économique était revenue à la normale, la pêche fructuait et tout le royaume de Calamari semblait en plein essor. Tout le monde semblait heureux sauf lui...L'Enfant-Roi Calamar était maintenant devenu Le Roi Calamar et il était toujours seul. Dans son palais sous-marin, il s'ennuyait ferme. Chaque soir il priait le Grand Triton, Dieu de l'Océan pour qu'un jour il ait quelconque compagnie. Les années passèrent et jours après jours il n'eut que la visite que de quelques Krapadors à Bulles curieux qui ne purent même pas lui offrir une discussion sensée (le Krapador à Bulles étant sûrement l'animal le plus stupide et insignifiant de l'Océan). Son vœu ne se réalisa qu'un nombre d'années plus tard lorsqu'il était âgé de 47ans (où avait-il déjà arrêté de compter ?) lorsque qu'une ravissante sirène vint lui rendre visite. Elle ne lui dit qu'une chose : « Il est grand temps pour toi d'avoir un successeur, un fils qui pourra veiller sur l'Océan lorsque tu mourras... »
Neuf mois plus tard Auguste Calamari II naissait.
Auguste Ier mourût 14 ans plus tard laissant son seul fils à la même solitude cruelle de gardien de l'Océan.
Extrait du Fabuleux Conte de L’Enfant-Roi Calamar

II
Auguste se leva se matin là avec le même goût amer dans la bouche. Celui de la solitude. Effectivement, cela faisait 14 qu'il était seul et cela commençait à peser. Il descendit l'escalier (nagea jusqu’en bas) menant au rez-de-chaussée (pourquoi une si grande maison pour quelqu'un de si seul ?) pour y trouver le même déjeuner que hier, et avant hier et avant avant hier. Foutu Triton de merde, pas capable de s'occuper de son océan tout seul. Donc Auguste avala son déjeuner à contre cœur comme d’habitude en réfléchissant à son rôle dans le monde. Le Grand Triton avait dit à son père : « Je t’investis d’une part de mes pouvoirs pour que tu veille sur le monde sous-marin avec moi…» Il doutait grandement des ces faits….son père était simplement né avec un fabuleux pouvoir et avait été vénéré par les siens. Craignant qu’il perde ses pouvoirs et que le royaume chute de ce fait, le Roi lui avait fait construire un palais pour qu’il vive heureux. Il avait fait eu un fils, avait mourut et avait laissé son fils à sa place. Les gens de la surface ne devaient même pas savoir son existence et racontaient depuis un conte inventé de toute pièce pour expliquer les faits. C’était étonnant à quel point les êtres humains devaient sans cesse inventer des histoires complètement irrationnelle pour expliquer des faits seulement un peu étranges. En finissant son déjeuner (qui de composait de poisson, d’algues et un peu de lait de baleine pourpre) Auguste remonta dans sa chambre. En entrant il se regarda dans la glace. Il était complètement nu et avait des cheveux blonds qui lui arrivaient juste un peu plus bas des oreilles. Ils avaient étrangement cessés de pousser à ce stade. À force d’être nu dans l’eau, sa peau était devenue un peu visqueuse et glissante mais ce n’était pas désagréable. Cela ainsi qui la membrane entre ses doigts et ses orteils lui permettait de nager plus aisément. Au fil des ans, il s’était aperçu que certaines espèces étaient plus bavarde que les autre. Il en était venu a tirer des conclusion :
Les Krapadors à Bulles : peu bavards, insignifiant mais assez attachants
Les Baleines : en général assez sympathique mais aiment s’étaler sur leur vie privée ce qui devient lassant à la longue.
Les Rougets Véloces, eux, parlaient si vite qu’il était impossible de saisir un seul mot de ce qu’ils disaient.
Les Calmars (ainsi que les autre céphalopodes) étaient sûrement l’espèce la plus civilisée de l’Océan. Ils étaient cultivés et aimaient beaucoup discuter. Auguste en vint à créer un lien très fort avec eux et ainsi il s’était fait plusieurs amis calmars. Il s’était aussi aperçu, à son grand étonnement qu’ils portaient tous un nom. Par exemple, le calmar géant sur lequel son palais était construit était en fait une calmar et s’appelait Martha. Elle lui confia même un jour qu’elle était fatiguée de porter le palais sur son dos car elle se faisait vieille. Effectivement, elle était âgée de 15 ans ce qui était considérable pour un calmar géant, surtout si on tient en compte le poids immense sur son dos. Auguste eût aussi l’occasion de faire la connaissance d’un jeune calmar de 8 mois (il eût aussi l’occasion d’apprendre lors d’une de ces discussions que la longévité moyenne d’un calmar était de 2 ans. Cependant, il apprit aussi que, dépendant des espèces, il y avait des exceptions…) nommé Zoulou. Ce dernier rêvait de faire le tour du monde.


Le paragraphe III est écrit mais pas au complet. Je voulais pas vous le mettre a moité ..voila ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JORDAN
fan #1
avatar

Nombre de messages : 134
Localisation : Dans la metropole Lilloise
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: L'enfant-Roi Calamar   Jeu 31 Aoû 2006 - 14:21

je prefere le 1er paragraphe au second, mais l'idée est bonne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tittom
Fidèle Lecteur
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: L'enfant-Roi Calamar   Jeu 31 Aoû 2006 - 23:54

Voila la suite...les paragraphes deviennent de plus en plus courts car je veut qu'ils arrivent vite à la surface.. jai meme trouvé que prendra la forme de mon récit : Partie I : Sous l'eau, Partie II: Sur terre...mais apres je lignore ^^



III
Durant les jours qui suivirent, Zoulou vint souvent rendre visite à Auguste. Ils discutaient souvent de ce qu’il pouvait y avoir au dessus. Chaque jour, ils imaginaient combien fantastique pouvait être les autres parties de l’Océan ou bien la surface. Le jeune calmar aurait bien aimé pouvoir lui aussi aller à la surface mais comme l’oxygène lui était incompatible, c’était impossible. Auguste lui, doutait qu’il pouvait respirer à l’air libre. Il vivait dans les profondeurs depuis si longtemps qu’il doutait pouvoir lui aussi se rendre sur la terre ferme. Un matin ils nagèrent jusqu’à la surface avec deux bocaux de vitre. Arrivés à la frontière entre l’eau et l’air, il mirent leurs bocaux sur leur tête et sortirent. L’eau contenue dans les bocaux mit environ 3 secondes à s’écouler complètement, laissant nos deux compagnons suffoquant Ils retournèrent immédiatement dans l’eau pour reprendre leur…souffle. Leur première escapade à la surface éclaircissait plusieurs choses. Primo, il était maintenant clair que ni Auguste ni Zoulou n’étaient compatibles avec l’oxygène. Du moins, semblait-il…et secundo, ils avaient remarqué dans les brève 3 secondes et demis qu’ils était à l’air libre qu’ils étaient très loin de la côte. Étrangement, Auguste aurait cru que les habitant de l’Île Calamari auraient construit le palais tout près des côtes…où peut-être l’avaient-ils fait. Oui, ils l’avaient sûrement fait, mais Martha avait bougé depuis ce temps là. Maintenant, qui sait dans quel recoin de l’Océan se trouvaient-ils.

IV
Martha cligna des yeux doucement. « C’est une bien difficile question que tu me pose là fiston…si je connais un cartographe qui a fait la carte de l’Océan ?? Oh mon petit je l’ignore, je l’ignore….et maintenant sois gentil et laisse moi faire ma sieste…»
Auguste la remercia et s’éloigna doucement, pas plus avancé qu’il l’était auparavant. Il leur était impossible de savoir où ils étaient dans ce vaste océan..

V
KRAPADOR À BULLE : Poisson cubique d’environ 30 cm sur 30 cm. Il a de petit yeux ronds et une mine renfrognée. Il a un nez cubique d’où sortent des bulle. Il est très peu intelligent (pour ne pas dire stupide) et est très curieux. Il peut faire un bon animal de compagnie. Il se tient généralement en groupe.
Extrait de L’Encyclopédie des Animaux de L’Océan


VI
Les jours qui suivirent furent plutôt ordinaires. De son coté Zoulou faisait des recherches pour trouver un carte de l’Océan. Quant à Auguste, il se préoccupait de ce qui arriverait lorsqu’ils atteindraient la surface. Il avait certes manqué d’eau lorsqu’il avait sorti à l’air libre, mais il n’en restait pas moins un humain. À ce qu’il sache, il n’avait pas de branchies. Et si il avait la même réaction que son père ? Et si il se mettait à tousser si violemment que cela déchaînait de grandes tempêtes ? Peu importe il devait essayer. Il fallait maintenant dénicher une carte de l’océan pour pouvoir atteindre l’Île Calamari.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
masterk
Prisonnier de Shawshank
avatar

Nombre de messages : 577
Age : 44
Localisation : Sud-Est
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: L'enfant-Roi Calamar   Mar 5 Sep 2006 - 23:22

J'ai bien aimé les deux premiers paragraphes mais je trouve que les suivants sont beaucoup trop courts rip
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tittom
Fidèle Lecteur
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: L'enfant-Roi Calamar   Mar 5 Sep 2006 - 23:54

arg je suis désolé mais je ne crois pas pouvoir y remédier....à moins de combiner deux pargraphes...mais le rythme est-il débalancé ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
masterk
Prisonnier de Shawshank
avatar

Nombre de messages : 577
Age : 44
Localisation : Sud-Est
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: L'enfant-Roi Calamar   Mer 6 Sep 2006 - 9:04

Je ne pourrai pas te donner de conseil tittom car je n'y connais rien en écriture mais peut-être que si tu reprennais le 4ème paragraphe en donnant plus de détails où Martha serait allée pendant toutes ces années ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tittom
Fidèle Lecteur
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: L'enfant-Roi Calamar   Jeu 7 Sep 2006 - 0:04

oui bonne idée !! (hihi cest un sentiment tellement joyeux que de voir quelqu'un parler de mon récit ^^)

...oui..LHISTOIRE DE MARTHA !!
je vous reviens avec ca prochainement demain ou apres demain si jai le temps..en tout cas d'ici lundi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tittom
Fidèle Lecteur
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: L'enfant-Roi Calamar   Jeu 7 Sep 2006 - 0:16

(désolé pour les deux post collés)
Je vous met la suite soit les paragraphes 7-9


VII
Un jour, Zoulou entra en trombes dans le salon d’Auguste. Il crachotait un peu d’encre ici et là et ses dix tentacules s’agitaient en tout sens.
« Auguste ! ! J’ai trouvé ! ! !
- Quoi ! ? T’as trouvé ? ?
- Ben en fait j’ai interrogé un poisson qui connaîtrait un banc d’Amibes Curieuses qui auraient connues une méduse cartographe…
- Donc t’as rien trouvé encore..
- Ben non, mais on peut essayer de la trouver cette fameuse méduse cartographe..
- Et comment tu compte t’y prendre pour retrouver une méduse cartographe dans tout l’océan… ? ?
- Hé bien...le Dragon Bossu qui m’a conseillé m’a dit que si on suivait le chemin de Poisson-Soleil on pouvait s’y rendre sans problèmes.
- Mais c’est dans les grands fonds ! ! ! C’est super dangereux ! !
- Auguste ! ! C’est notre seule chance ! !
- Oui, tas sûrement raison. »
Sur ce, Auguste s’effondra sur le divan
« Et on part quand ? ?
- Demain ! Passe chez moi demain matin à la première heure. »

VIII
Le lendemain matin, Auguste se leva très fébrile. Il ne pouvait s’empêcher de nager en tout sens. Sans attendre, il sorti de chez lui en réveillant Martha au passage.
« Où vas-tu ainsi fiston ? ?
- Ah ! Martha ! Garde bien la maison pendant mon absence…je vais être parti pour...hum...une durée indéterminée..
Heu...d’accord..»
Auguste s’éloigna rapidement jusqu’à chez Zoulou. C’est alors qu’il se rendit compte qu’il ignorait complètement où habitait le jeune calmar. Il nagea pendant plusieurs minutes, croisant des bancs de poissons divers, quelques mollusques, mais toujours pas Zoulou. Il commençait à s’inquiéter lorsqu’il sentit une tentacule tapoter son épaule. Auguste se retourna aussitôt. Le calmar était derrière lui, transportant un sac fait de fibres d’algues.
« Où t’était ? ? Je commençais à m’inquiéter !
- Désolé…mes commissions ont pris plus de temps que prévu…
- Et qu’est-ce que t’as dans ton sac ? ?
- Des vivres et deux lanternes. »
Auguste commençait à être inquiet. Des vivres ? ? Cela signifiait qu’ils étaient partis pour assez longtemps et les lanternes signifiaient qu’il allaient au moins à 500 mètres de profondeurs. Il craignait aussi pour la pression . Jusqu'à où allaient-ils pouvoir aller avent d’être écrasés comme un coquillage sous le poids d’une baleine. Ainsi, Auguste suivait le jeune céphalopodes sans trop savoir dans quoi il s’embarquait. Pour la première fois, il avait vraiment peur de l’inconnu. Il savait pourtant au fond de lui qu’il devait le faire et qu’il voulait le faire. C’était pour ça qu’il suivait Zoulou sans rien dire.

IX
Après presque 5 heures de nage, ils atteignirent un ravin. Zoulou se tourna vers Auguste. Dans ses yeux de mollusques , on pouvait lire de l’excitation et de la peur.
« Nous y voici, dit-il avec un sourire. »
Il lui tendit les lanternes. C’était deux petites sphères lumineuses accrochées à un cordon- sûrement fait d’algue tressée.
« Attache toi la au cou.
- Et tu est sûr que c’est sans danger la dessous…on ne voit même pas le fond…
- Non…mais en autant qu’on ne dépasse pas 1000 mètres. Alors là ca pourrait devenir SÉRIEUSEMENT dangereux pour nous. Sois nous mourrions dévorés, congelés ou écrasés sous la pression.
- Rassurant….

Cela vient clore la première partie du récit (que je n'ai pas encore nommé..) la deuxième partie s'intitulera "les profondeurs" avec deux nouveaux personnage (dont un Blaine beaucoup plus gentil ) et la méduse cartographe..je vais améliorer le tout (notament rajouter l'histoire de Martha happy30 ...

à bientot ^^ (je vais poster la première partie en intégralité, révisé dans un nouveau afin que ce soit plus facile à lire..)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tittom
Fidèle Lecteur
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: L'enfant-Roi Calamar   Sam 21 Oct 2006 - 3:51

pour ceux que ca interesse...(si ca vous interesse) jai écrit la version définitive de ma partie un..puis je travaille sur la partie 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
masterk
Prisonnier de Shawshank
avatar

Nombre de messages : 577
Age : 44
Localisation : Sud-Est
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: L'enfant-Roi Calamar   Lun 23 Oct 2006 - 22:11

Moi ça m'intéresse toujours Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'enfant-Roi Calamar   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'enfant-Roi Calamar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» exclure un enfant de maternelle???dsl long
» comment bien écouter 1 enfant de 8 ans ?
» enfant et console de jeux
» Les films pour enfant qui ne font pas peur?
» petit bureau d'enfant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMS du CLUB STEPHEN KING (CSK) :: AUTRES MONDES :: Histoires courtes des lecteurs Kingiens-
Sauter vers: