FORUMS du CLUB STEPHEN KING (CSK)

Livre :"LES ADAPTATIONS de STEPHEN KING", (1.99€ en PDF / aussi disponible en version papier).





Ne ratez plus une actualité de STEPHEN KING, avec le CLUB STEPHEN KING :
- Facebook
- Twitter : @ClubStephenKing
- Newsletter (encart à droite, sur le site)
- Flux RSS...

FORUMS du CLUB STEPHEN KING (CSK)

http://club-stephenking.fr/
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Muadusul
fan #1
avatar

Nombre de messages : 100
Localisation : Ben j'habite comme presque tout un chacun : DANS UN COIN DE MA TETE
Date d'inscription : 20/07/2004

MessageSujet: histoire   Lun 2 Aoû 2004 - 10:20

Et moi alors ? On parle bcp des histoires des autres... et la mienne ?????
J'aimerais bien savoir ce que vous en pensez !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snap
fan #1
avatar

Nombre de messages : 225
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 14/07/2004

MessageSujet: Re: histoire   Lun 2 Aoû 2004 - 10:25

Muadusul a écrit:
Et moi alors ? On parle bcp des histoires des autres... et la mienne ?????
J'aimerais bien savoir ce que vous en pensez !!!

moi aussi on a pas parler de mon histoire même si elle est pourrie lol tongue10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thomas desmond
Prisonnier de Shawshank
avatar

Nombre de messages : 529
Localisation : Tours
Date d'inscription : 15/07/2004

MessageSujet: Re: histoire   Lun 2 Aoû 2004 - 11:15

je n'ai pas lu les dernières histoires, mais je le ferais dès que possible!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tdesmond.free.fr/index.html
LouVanHille
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 895
Age : 47
Localisation : LILLE 59
Date d'inscription : 13/07/2004

MessageSujet: Re: histoire   Lun 2 Aoû 2004 - 13:39

J'ai pour l'instant lu les trois premières et j'ai donné mon avis sur les trois si je ne m'abuse ;-)

Elle m'ont toutes les trois bien surpris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://club.stephenking.free.fr/
Ben Mears
Pistoléro du post
avatar

Nombre de messages : 471
Date d'inscription : 16/07/2004

MessageSujet: Re: histoire   Lun 2 Aoû 2004 - 16:47

Muadusul a écrit:
Et moi alors ? On parle bcp des histoires des autres... et la mienne ?????
J'aimerais bien savoir ce que vous en pensez !!!

Et tu crois que l'on a que ça à foutre avec le temps qu'il fait ?!
Je plaisante Laughing
Plus sérieusement, tu parles de l'histoire d'inceste? Tu t'attaques à un sujet délicat là. Sinon, c pas trop mal, c écrit clairement mais tu aurais peut-être pu développer un peu plus. Je trouve que c'est un peu carré. Enfin, je dis ça mais je ne sais pas si je serai capable d'en faire autant. Continue d'écrire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mears.monsite.wanadoo.fr/index.jhtml
Invité
Invité



MessageSujet: Re: histoire   Mar 3 Aoû 2004 - 17:54

Enfin moi j'ai écrit ca en 5 minutes, c t juste histoire d'écrire une nouvelle sur le forum vite fait quoi ! Pour vois si ce que j'écris en 5 minutes, ca vaut le coup ou pas !
Parce que, sans vouloir me vanter, si en 5 minutes tu ponds un bon truc - pas le mien nécessairement - mais une histoire quelconque. Tu peux te dire en toi meme que t'écris pas trop mal !
même si l'histoire d'inceste c vrai que c'est délicat... faut en parler ! Parce que si tu n'en parles jamais, on va faire passer ça pr un truc banal et c'est tjr mieu de parler du truc com ca ke de le laisser dans l'oubli et de ne plus y fere gaffe comme la violence par exemple....
Revenir en haut Aller en bas
curtwilcox
fan #1
avatar

Nombre de messages : 161
Localisation : Verdun ou Nancy quand je suis à la fac. Enfin en Lorraine quoi!
Date d'inscription : 14/07/2004

MessageSujet: Re: histoire   Mar 3 Aoû 2004 - 21:33

c'est clair que ce genre de choses me révulsent :puker: . Je n'arrive pas à comprendre qu'on puisse faire ça!!! (je parle de l'inceste pas d'écrire une histoire en 5 minutes... Wink )

Sinon, moi mon histoire aussi je l'ai écrite à l'arrache en 5 minutes direct sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caaaaaartman.skyblog.com/
Ben Mears
Pistoléro du post
avatar

Nombre de messages : 471
Date d'inscription : 16/07/2004

MessageSujet: Re: histoire   Mer 4 Aoû 2004 - 17:18

Ah ben, si c'est écrit à l'arrache en 5 minutes, alors c'est très très très très bien. J'envie votre imagination. Moi, ça doit faire une semaine que je cherche un sujet, lol! Enfin, je cherche pas beaucoup. Je travaille à la traduc de la nouvelle "A half world of terror" et en suis au chapitre 7 (sur9), et ça me prend déjà pas mal de temps. J'espère pouvoir bientôt la mettre en ligne.
A propos, quelqun aurait-il une idée sur la signification du titre? Moi, j'ai traduit ça par "Un demi-monde de terreur", mais je trouve que ça sonne bizarre. Peut-être la fin de l'histoire m'en dira plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mears.monsite.wanadoo.fr/index.jhtml
Richard Fannin
Fidèle Lecteur
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 18/07/2004

MessageSujet: Re: histoire   Sam 7 Aoû 2004 - 23:02

Muadusul a écrit:
Enfin moi j'ai écrit ca en 5 minutes, c t juste histoire d'écrire une nouvelle sur le forum vite fait quoi !

même si l'histoire d'inceste c vrai que c'est délicat... faut en parler ! Parce que si tu n'en parles jamais, on va faire passer ça pr un truc banal et c'est tjr mieu de parler du truc com ca ke de le laisser dans l'oubli

Ceci n'est pas une critique de la nouvelle (que j'ai lue, évidemment)

Eh bien, comment dire :scratch: ... Je veux bien être le premier à reconnaître que la solution à de nombreux problème se situe dans le dialogue ainsi que dans le fait de mettre en lumière tous les genres de disfonctionnements (c'est d'ailleurs devenu un lieu commun, et toi comme moi serions bien surpris de voir quelqu'un ici se prononcer négativement sur la vertue de la parole) : sur ce point nous sommes donc d'accords. salut

Maintenant, loin de moi l'idée de vouloir faire mon "chiant", mais je trouve personnellement que là où le bas blesse, c'est que lorsque l'on a l'ambition de s'atteler à un sujet aussi lourd, il faut le faire avec un minimum de déférence et de respect pour le sujet en lui-même.
Je ne veux pas critiquer ici ta nouvelle, je voudrais simplement "surligner" qlqs éléments que tu as mis en orbite autour :
Pour entrer dans le vif du sujet, je n'ai pas pris la peine de compter mais j'ai eu l'occasion en parcourant le forum de voir 2 ou 3 posts dans lesquels tu insistais presque sur le fait de n'avoir pris que 5 minutes de ton temps pour la rédiger, qu'elle a été produite pratiquement sur le pouce, etc...
:arrow: Comme n'importe qui l'aurait fait d'un sujet banal, en somme (?) Neutral ... Bizarre... Car moi, à vue de nez et naïvement (mais je suis comme ça, qu'y puis-je?) je pensais que pour espérer parler correctement d'un sujet aussi grave, il fallait y réfléchir longuement, laisser "mûrir" l'histoire dans notre esprit, en quelque sorte. Y penser une première fois, puis pousser plus loin notre recherche, réfléchir sur les tenants et les aboutissants de ces motivations qui nous sont propres, penser au souffle qui nous porte et nous pousse (tout ce bla-bla poétique, quoi, mince)... Bref, consacrer un temps plus ou moins long à la réflexion pure et dure, pour donner au final une plus grande force à ton propos, le grandir, sublimer tous les éléments qui le composent... J'ai toujours pensé que l'écriture était une chose importante qu'il ne fallait pas aborder à la légère (à grands pouvoirs, grandes responsabilités, comme dirait l'autre)
Bon ba voilà, quoi Shit . C'est juste que ça me paraît étrange, voir paradoxal, surtout quand tu dis ne pas vouloir que l'on banalise le sujet de l'inceste. Peut-être aurais-tu dû faire preuve d'une plus grande humilité dans ta démarche.

Evidemment, ton argument massue est que "il faut en parler".
Et là je tente une petite digression dans toute cette monstrueuse enflure verbiale qu'est devenue mon post : le philosophe dit > il faut parler de la philosophie, ainsi elle touchera un plus large public. Après quoi, un soir tu regardes les infos et tu vois George W. Bush (ne te vexe pas, stp! je ne me permettrais de faire aucune comparaison, et surtout pas une aussi péjorative que celle-là !!!) tenter de parler philo devant un parterre de journalistes... Avouons qu'il y aurait de bonnes chances pour qu'il dise des bêtises, car je doute que M. Bush maîtrise un sujet pareil (quoique... nan, pas de quoique, hehe). Conclusion : il y a fort à parier que ce soir-là, la philosophie n'aurait rien gagner du tout à ce que l'on parle d'elle (voire y aurait-elle un peu perdu). Ce que j'ai voulu dire avec mon exemple (un exemple un peu 'spé', mais qui, après tout, en vaut bien un autre) c'est que la "parole" en elle-même n'à aucune vertue positive à partir du moment où celui qui en use le fait à la légère, sans prendre la peine d'être 'vraiment' à ce qu'il fait.

Sinon, je remarque que tu réclames avec insistance les critiques des autres, Muadusul. Et c'est là que j'aimerais te poser à mon tour une question : "et l'auteur, qu'en pense t'il, lui?" Personnellement, je serai toujours plus curieux de connaître cet avis là, quitte à me passer de tous les autres. Parce que si un auteur estime sincèrement, en son âme et conscience, que son texte est bon, je ne peux m'empêcher de penser qu'il a sans doute au moins en partie raison (toute vérité étant relative. Une histoire de référentielle, comme en physique).
M'enfin, j'avoue que cette question c'était surtout pour la rhétorique Wink , car il me semble que tu y as déjà répondu... D'ailleurs, si ma mémoire est bonne, tu disais que ta nouvelle te paraissait 'éclatée' (je ne cite pas texto, dslé) et qu'elle avait été écrite trop hâtivement.
Bon ba voilà, je ne peut rien dire de plus à ça... Confused

Et voili, c'est fini. Encore une fois, tout ceci n'est pas une critique de ta nouvelle, il s'agit juste de quelques impressions personnelle sur la forme et pas sur le fond, sur la façon et pas sur le façonnage. C'est juste la perception que j'ai pu avoir en regardant les choses au travers des culs-de-bouteilles de mon insignifiante expérience. Pour ce que j'en sais, les verres peuvent très bien en être faussés, j'ai peut-être négligé quelque chose dans ma réflexion, ou pris tout simplement le sujet un peu trop au sérieux(?)...

Allez et viveleforum !!

PS : Attention je vais plomber l'ambiance. En France, les cours d'assises consacrent plus de 30% de leur activité au viols d'enfants.
Respect, déférence et humilité sont les sentiments que ce chiffre doit inspirer et c'est avec ces mêmes sentiments qu'il convient (encore une fois, je ne parle que pour moi, je ne suis pas là pour faire un sermon!) que le sujet de ce crime doit être abordé (dans la littérature de fiction comme ailleurs).

PS2 : Continue d’écrire, Muadusul !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Fannin
Fidèle Lecteur
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 18/07/2004

MessageSujet: Re: histoire   Sam 7 Aoû 2004 - 23:15

Je ne voudrais pas qu'on comprenne mal : je n'ai pas dit que George Bush n'avait pas le droit de parler philosophie, lol!
De plus, s'il en a envie, il ne s'en privera surement pas :tongue:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Histoire des noms de nos navires
» L'histoire du Corps de Marine
» L'histoire de petit Louis
» histoire de paysan normand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMS du CLUB STEPHEN KING (CSK) :: AUTRES MONDES :: Histoires courtes des lecteurs Kingiens-
Sauter vers: